La spyrale infernale Olivier Robert De Massy (ORDM) : La spyrale infernale

   
"Nous allons entrer dans une phase intéressante" ORDM. La Vie des Agences N°84-Oct.99    

Le calendrier et les types d'actions permanentes proposés par le CNA. Infos sur l'appel à 24H de grève le 15 décembre...

Cliquez ici
 
L'organisation des Comités Locaux d'Action
Cliquez ici
 

LE 15 DECEMBRE, TOUS EN GREVE DE 24 H !!!

 

10.12.99 : le point sur la préparation du 15.12 (informations reçues)

08.12.99 :L'appel à la grève de 24H du 15 décembre :"La négo piétine, grève de 24H le 15 décembre"

La réaction des Comités Locaux d'action des P.O. et de l'Aude, de la région Nord Pas de Calais , de paris 8 & 17 , une lettre ouverte d'une employée sg de Paris Bourse

 

30.11.99 :

 

26.11.99 :

 

Rappel des axes du 30 09 99 : des actions permanentes à la généralisation de l'action

L'appel à la manifestation nationale du 30 novembre et à l'organisation de rassemblements à Paris et en Province le 16 novembre

Le tract intersyndical pour la manif du 30 novembre (idem au format pdf , )

Un point sur l'organisation de la manifestation nationale pour la Province

De plus, Par rapport aux interrogations qui se font jour sur la montée à Paris, des contacts ont été pris avec la SNCF. Des réductions de 40%, quel que soit le nombre, sont possibles sur les trains réguliers. Il faut entrer en contact avec l'agence régionale de la SNCF qui a reçu des instructions dans ce sens. C'est auprès d'elle que les réservations doivent être faites. Pour les TGV spéciaux, même démarche pour bénéficier de tarifs préférentiels. Attention la démarche est urgente et il faut obligatoirement passer par les agences régionales. Pour Le Havre qui nous interroge, l'agence est celle de ROUEN tél : 02 35 52 17 95. Pour le financement, l'imagination doit être au rendez vous : souscription auprès des salariés en dressant la liste des inscriptions. Par exemple à la Banque Populaire du Massif central, il est demandé 50 F et de venir avec saucissons, pâtés etc.. Les syndicats payent le beaujolais nouveau pour le casse-croute du voyage. Un voyage-découverte de Paris doit pouvoir ouvrir droit à des financements dont on peut parler de vive voix avec celles et ceux qui le souhaitent.

 

Etat provisoire de la mobilisation pour la montée à Paris du 30/11:

Reims : 4 cars ; Chartres : 1 car , Rennes : 1 car , Metz : 1 car ; Tours : 150 ; Orléans et Saran : 73 inscrits ; Dijon : 135 ; Bretagne sud : 100 ; Saone et Loire : 80 ; Lille : 6 bus ; Valenciennes : 1 bus ; Arras : 1 bus ; Côte d'opale : 1 bus + 150 en TGV (Crédit Lyonnais) ; Tourcoing : 1 bus ; Pas de Calais : 5 bus ; Angers : 120 ; Nantes : 600 dont 300 du CIO , 10 bus partent de Nantes , 1 bus St Nazaire .....

 

Le tract du Crédit Lyonnais Languedoc Roussillon pour le 30 novembre.

La lettre des banques du Vaucluse aux élus politiques , à l'encadrement et le tract de Montpellier pour le 30 novembre

Le tract Alsacien pour le 30 novembre

 

Dès le 18 octobre, les 5 fédérations décident d’engager une action permanente qui se traduira par :

Des blocages des DAB/GAB, des accès aux salles de marché, des compensations, des fax et des téléphones ;

L’envahissement de locaux et l’occupation d’agences, notamment celles apportant le plus de valeur ajoutée ;

La multiplication des constats d’huissier sur les heures supplémentaires avec dépôt de plaintes ;

L’application stricte des procédures de travail (vérification des signatures, des décomptes, etc.. ) ;

La saisine des commissions paritaires et des conseils de prud’hommes sur un maximum de cas de non-respect de l’actuelle convention collective ;

L’affichage sur les vitres des guichets, à destination de la clientèle, des raisons du mécontentement des salariés.

A partir du 26 octobre, elles appellent le personnel à participer à des débrayages courts et répétés, de nature à perturber les chaînes de travail.

Afin d’impulser, de coordonner et de suivre le déroulement de ce processus, les cinq fédérations décident de constituer un Comité national d’action qui se réunira chaque semaine.

Le 9 novembre, les cinq fédérations organiseront à Paris une assemblée générale de délégations de leurs militants afin de faire le point sur le développement de l’action et sur le contenu des négociations s’il y a lieu.

Les cinq fédérations pourront décider la généralisation de l’action.

En toute hypothèse, à défaut d’une évolution positive des négociations, elles n’écartent pas l’idée d’une grève totale en fin d’année au moment du passage à l’an 2000.

 

05 11 99

Les cinq Fédérations de la profession se félicitent du succès de la réunion de leurs militants. Mille deux cent d’entre eux sont venus de tous les coins de la France et de tous les établissements grands et petits.

Ils ont fait le point sur le contenu des négociations avec leurs responsables fédéraux et ont constaté que l’AFB n’avait pas, à ce jour, fait les concessions nécessaires qui permettraient de bâtir une nouvelle convention collective digne de ce nom.

Concernant l’action, le comité national d’action a annoncé les décisions suivantes :

Lille, Rennes, Nantes (débrayage dès 10h30, Place Royale), Strasbourg, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Marseille et Nice sont les villes qui ont été retenues. Au cours de ces rassemblements, les résultats de la réunion du 15 novembre 1999 seront examinés ainsi que la préparation de la manifestation nationale du 30 novembre 1999.

Elle devra être le signal d’une très forte mobilisation de l’ensemble des salariés en donnant clairement le sentiment que la grève totale est la réponse qui s’impose en cas de blocage patronal.

Afin de faciliter le travail de mobilisation, le comité national d’action demande aux militants de reporter les réunions plénières et les commissions des comités centraux d’entreprises.

 

Un point sur l'organisation de la manif nationale :

15.11 Message des SYNDICATS BANQUES VAUCLUSE CFDT - CFTC - FO - SNB - CGT du 12 11.99: "L'intersyndicale appelle à 24 h de grève avec manifestation locale sur AVIGNON, et occupation des différents guichets des banques avignonnaises et arlésiennes."

Réponse du Comité National d'Action :

"Je me permets de vous rappeler que le mot d'ordre des fédérations est de monter massivement sur Paris le 30/11. Cette démonstration nationale n'a pas fait l'objet de remarques négatives lors de la réunion du 9/11 à Paris. Merci de revoir votre positionnement avec les auttre départements du coin. Ceci n'interdit pas une action du type de celle que vous envisagez pour le lendemain de la montée à Paris."

16.11 : Message du Havre - ALBATRE76 CFTC@AOL.COM 15-11-1999 20:12:03 Une mise au point est faite suite au message de nos collègues du VAUCLUSE. Sur Le Havre nous avions l'intention également de faire une manif LOCALE !! Peut etre ne sommes nous pas les seuls à avoir mal compris? De plus, il serait nécessaire de nous éclairer sur le financement.......